Le laboratoire poétique intervient à la maison d'arrêt - commentaires