Au lavoir, c’était comment ?

vendredi 31 juillet 2015, par Hélène Bascoul

Très agréable, un peu pluvieux, mélangé et enrichissant !

Grâce au Pl Guérin, notre voisin partenaire à la SERD 2014 et gardien du lavoir St-Martin, lieu du patrimoine brestois, la Pince a pu organiser avec d’autres structures de quartier de la ville de Brest, un stage de valorisation créative, mêlant enfant et jeune.
Nous avons proposé cette activité dans le cadre d’un projet local éducatif.

Ont été présents des enfants (3-6 ans et 6-11 ans) du PL Guérin, du GPAS de Kerourien et des jeunes accompagnés par Don Bosco.

Au total, répartis sur les cinq jours de stage, ont été présents 22 enfants (4, 3-6 ans et 18, 6-11 ans), 5 jeunes de 15 à 19 ans, 6 animatrices et 2 animateurs.

Nos objectifs étaient de :

  • FAVORISER LA MIXITÉ DES JEUNES PUBLICS SUR UN PROJET COLLECTIF
  • IMPLIQUER LES ENFANTS, LES JEUNES ET LES ANIMATEURS DANS UNE DÉMARCHE CULTURELLE ET ENVIRONNEMENTALE
  • DONNER AUX ENFANTS ET AUX JEUNES UN ESPACE D’EXPRESSION PUBLIQUEMENT VISIBLE

Le mardi, la consigne était de représenter des personnes ayant été au lavoir faire leur lessive. Je leur avais donner des photos d’archives de femmes au lavoir avec leurs accessoires, leurs habits d’époques différentes. Ils ont ainsi pu se projeter dans un autre espace-temps et imaginer ce qu’ils voulaient !

Les enfants ont fabriqué le jeudi après-midi des mobiles, à partir de branches ramassées au bois de Keroual, de cintres récupérés et autres supports.
Ils ont fouillé dans la boîte magique remplie de matériaux et bouts d’objets glanés par La Pince et le Pl Guérin, afin de suspendre au gré de leur imagination des couleurs, des matières et des formes.
Trouvant ainsi un équilibre sur une branche, les objets, souvent en lien avec le quotidien ménager, ont repris vie accrochés sur un fil au lavoir St-Martin.

Tout au long de la semaine de stage, les enfants du GPAS (ci-dessus un grand amateur du découpage de grillage, très persévérant !), du PL Guérin (accueil de loisirs) et les jeunes de Don Bosco (colliers, bracelet de fleurs, foulard…) ont travaillé à la fabrication d’un personnage-fantôme du lavoir. Il a été décidé dés le début de le laisser au terme des cinq jours habiter en permanence le lieu.

D’autant que le lavoir est investi par l’association Vert le jardin dans un projet de jardins partagés.

Ainsi les divers visiteurs, visiteuses jardinant, les habitants du quartier et les enfants et adultes y organisant des événements, des goûters, pourront profiter de la présence de ce personnage.

En définitive, le seul projet collectif de créer ensemble un personnage grandeur nature fantôme du lavoir, à partir de matériaux de récupération et au moyen d’outils divers, a suffi à mobiliser enfant, jeune, animateur (trice) et éducateur (trice). Partager dans un lieu extérieur insolite (certain ne savait pas ce qu’était un lavoir avant le projet) une semaine de création artistique en toute liberté d’expression et en grand, a permis une mixité d’un jeune public et une implication de chacun fructueuse et enrichissante, à recommencer !

Le mercredi après-midi, seul le groupe de Don Bosco était présent. Je leur ai proposé de faire un atelier créatif autour des techniques du dessin et de la gravure.
Ce moment de détente, "lâcher-prise" et partage d’expérimentation artistique, a permis aux jeunes de se sentir bien intégrés dans le projet collectif du lavoir.

Ils ont été très concentrés et impliqués dans l’utilisation d’outils comme les gouges, le rouleau encreur et la découverte de supports comme le lino (linogravure), le plâtre et le plexiglas (monotype).

Ils ont également dessiné sur du papier peint au moyen de pastels gras s’appropriant ainsi le lieu du lavoir, l’environnement extérieur offrant l’alliance d’ éléments naturels et urbains.

C’est ainsi que le vendredi, ils sont revenus confiants, épanouis et entreprenants, habités par l’envie de participer pleinement aux activités aux côtés des enfants.
Ils ont organisés eux-mêmes de mini ateliers de fabrication de collier et couronne de fleurs, en vue d’orner le personnage fantôme et de faire plaisir aux enfants du PL Guérin.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom