La Pince au sein du dispositif Respecto

lundi 18 décembre 2017, par Hélène Bascoul

La Pince intervient avec le Laboratoire poétique animé par Hélène Bascoul à la maison d’arrêt de Brest depuis le 12 octobre 17.

L’atelier s’intitule, la pratique des Arts-plastiques, une expérience sociale source d’épanouissement.

En effet depuis le 2 octobre la maison d’arrêt de Brest a mis en place un dispositif particulier Respecto , suivant le modèle espagnol, au troisième étage du quartier homme.

Un atelier a lieu tous les jeudi après-midis avec 12 participants, le nombre variant selon les contraintes de chacun, autres rendez-vous à honorer.

Des techniques artistiques sont proposées pour être découvertes, expérimentées, pratiquées. Chaque technique implique le respect de règles du jeu, chaque travail mis en œuvre représente un projet personnel en soi.

Une première pratique découverte en collectif est la technique de l’aquarelle sur papier mouillé, apprise lors de la formation en Art-thérapie appliquée suivie par l’animatrice de l’atelier.

En images...

Une fois découverte, l’aquarelle peut devenir pour certains un travail suivi sur plusieurs séances, comme ci-dessous :

Du sable glané sur une plage a été encollé sur la deuxième aquarelle...

Cette pratique demande de la concentration , de l’application et amène la personne à devenir autonome et prendre peu à peu confiance en elle dans cette pratique particulière.
Pour le collectif une séance d’aquarelle permet d’être concentrés ensemble, d’être au calme et procure du bien-être. Un respect de soi et des autres s’impose naturellement.

Une autre technique offrant ses règles du jeu aux participants de l’atelier est la gravure.
La Pince propose de se familiariser à la gravure sur lino, mousse et bois, la taille douce sur Rhénalon, de l’emballage tetrapak et au monotype...

Pour le moment le lino et la mousse ont eu le plus de succès, mais une gravure sur rhénalon va être bientôt imprimée, à partir d’un collage, voir ci-dessous

Des apprentissages sont proposés afin de parvenir à s’exprimer plus facilement, à la création des images intérieures de chacun. Celles-ci sont issues du vécu, des émotions, des sens, des idées de chacun, mémorisées au fil du temps. Elles ne demandent qu’à prendre forme par le tracé et la figuration.

Pour cela il y a la peinture, les encres, le brou de noix, le pastel gras (...), les crayons pastels secs, aquarelle.... Et l’utilisation de divers outils... Un jeu s’instaure entre les participants, une entraide et une complicité !

Des livres et documents sont apportés ou laissés sur place pour aider le processus créatif à s’enclencher et faire découvrir des moments de l’Histoire de l’art, la diversité des points de vue, des modes de création, la richesse de l’altérité.

Le regard de l’autre sur soi se modifie en même temps que le sien sur les autres. Créer ensemble apprend la bienveillance.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom